vendredi 4 juillet 2014

En finale dans l'quartier !


A chacun sa troisième mi-temps ! 
J'avais promis de rechercher le jeu de balle dans les registres paroissiaux si nous allions en quart de finale....
Car en suivant mon fil twitter de généalogie, par les temps qui courent, je fais des progrès en ballon rond ! 
Nous allons en quart de finale, alors j'ai cherché.
 Histoire de ne pas dégager en touche, histoire de recentrer ce fil twitter. 
Allons droit au but : 
on meurt de n'importe quoi dans les registres paroissiaux, mais jamais à cause d'une activité sportive ! 
Pas de trace de balle autre que de fusil ! 
Au mieux on meurt d'avoir marché trop vite et trop longtemps vers Compostelle ou d'avoir cherché les fruits sur la plus haute branche, mais pas de jeu de boule, ni de jeu de balle. 
XVII, XVIII, XIX, rien, nada. 
Même en jouant les prolongations. 
Je me suis rabattue sur la presse locale. 
Ben mes aïeux ! 
J'ignore toujours à quelle date précise, le virus du sport a contaminé l'humanité naissante et dépérissante au point de justifier une page "sports" dans la presse locale, mais je sais déjà que ce n'était pas ni au XIXème ni au XVIIIème ! Même le jeu de paume n'eut les honneurs de la presse que lorsqu'on en révolutionna les règles ! On me dira qu'en ces temps bénis, les seules formes arrondies qui roulèrent sur le terrain de la colère furent... Des têtes... Certes... Et que ce fut un match de mauvais joueurs... Certes...

Revenons à nos ballons ! 
Je vous offre à lire avant, pendant, ou après le coup d'sifflet du jour, un p'tit compte rendu local de finale. Les gens du cru y retrouveront peut-être les premiers crampons de leurs ancêtres ! 
Bon match ! 

Archigny
Football association - Dimanche 30 Janvier (1921) se rencontraient pour un match final l'"Amicale de Bonneuil-Matours et l"Amicale d'Archigny".
L'équipe d'Archigny se composait ainsi : 
Avants : CRUZEL (centre), CLERTE, VERDILLE, BLANCHARD, BRUERE;
Demis : CARDINEAU, DUCHENE, DEBENEST.
Arrières : GARNIER, RIBEREAU; 
Goal : DUBOIS.
Archigny domine facilement et le ballon se joue constamment dans les buts de Bonneuil-Matours. Les avants d'Archigny enlevés par le centre, donnent à fond et  à  la mi-temps 4 buts sont marqués par Archigny. 
A la reprise les équipiers de Bonneuil se ressaisissent et tentent de marquer. Mais ils échouent. 
Quelques belles descentes de nos avants et 4 nouveaux buts sont marqués dont 2 "Penalties" qui ne sont pas comptés. 
La partie se termine donc par une belle victoire pour Archigny 6 buts à 0. 
Les nombreux spectateurs n'épargnent pas leurs bravos, bien mérités d'ailleurs aux joueurs d'Archigny et à ceux de Bonneuil auxquels la chance n'a pas souri. 
L'arbitre impartial mérite les félicitations et des spectateurs et des joueurs. 
Un spectateur.
-----
Et je vous le dis avant la troisième, si on va en finale, je remonterai encore un peu le temps des premières mi-temps ! Aux entrainements, j'ai recruté les meilleurs attaquants :

1 commentaire:

  1. Marie-Christine6 juillet 2014 10:13

    Dommage que les prénoms ne figurent pas dans l'article , un joueur "Clerté" peut-être de la famille de mon grand-père né à Archigny !
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer