samedi 14 mars 2009

Mariage Sarrazin - 1921 environ


Mariage d'un des frères Sarrazin 


Personnes identifiées : Sarrazin Alfred et Ouvrard Marie-Constance, Sarrazin Léon-Alfred et son épouse, Sarrazin Georges-Alfred et Renée Roy qui pose sa main sur l'épaule de son jeune époux, ils n'ont pas encore d'enfant.



Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...
...Un p'tit plus pour le tout !

vendredi 13 mars 2009

Urbain Grandier



C'est un jour à raconter des histoires de sorcellerie.
C'est ce qu'à fait Patrice Gélinet aujourd'hui sur France Inter dans 2000 ans d'histoire.


En 1617, à 27 ans, Urbain Grandier est abbé dans la bonne ville de Loudun (qui nous donnera d'autres histoires succulentes). C'est un prêtre libertin. Il protège aussi les protestants, et se met à dos Richelieu qu'il critique ouvertement.

Bref, beau gosse et beau parleur, tombeur de filles, il finit par en engrosser une, se marie lui-même avec une autre, forcément, pas besoin de chat noir ou de vendredi treize, ça lui attire des ennuis...

Dans un premier temps, il est arrêté, jugé à Bordeaux et... acquitté !

Il revient triomphant à Loudun et continue sa vie de patachon....

Et forcément, il finit par faire des jalouses. C'est au couvent des Ursulines que ça commence à chauffer. Première erreur, il refuse à la mère supérieure Soeur Jeanne des Anges, d'être le confesseur des nonnes du couvent. Soeur Jeanne, qui avait sans doute sa p'tite idée derrière la tête, le prend mal. Et comme par miracle, voilà le couvent ensorcelé, les religieuses envoûtées, accusant toutes le pauvre Urbain de les avoir satanisées.

ça tourne à l'hystéro-glinglin collective.

Mignon, qui n'en est pas un, directeur de conscience des Ursulines et Richelieu l'ont dans l'nez. Un nouveau procès est ordonné, mené par l'ordre des Capucins ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour le curé libertin.




Grandier est torturé, les nonnes interrogées, examinées, exorcisées, ça sent l'soufre, alors la France se passionne. On sort des documents compromettants, des pactes diaboliques signés de sa main. On veut sa fin. Torture après torture, Urbain nie, pendant deux ans.

Il sera condammé au bûcher et une dernière fois soumis à la "question extraordinaire", supplicié juste avant son exécution, il niera jusqu'au bout...

Il est mort le 18 Avril 1634 à 44 ans. Un jour comme un autre....



Un p'tit plus pour le tout !
Pour écouter l'émission de France Inter : Les possédées de Loudun
Urbain Grandier. par un passionné.

Mariage Léon Alfred Sarrazin - 1910


Mariage Léon Alfred Sarrazin

Léon Alfred Sarrazin est né à Senillé en 1885. Il est l'ainé de Georges Alfred.

Je n'ai pas plus d'information sur cette union.

Personnes identifiées : Georges-Alfred, Roger Maximilien et Joseph Sarrazin ses frères, ses parents Sarrazin Alfred et Ouvrard Marie Constance. Sans doute d'autres frères et soeurs présents.

mercredi 11 mars 2009

Mariage Roy-Rouget - Availles - 1894



Jean Joseph Roy 26 ans a épousé Louise-Joséphine Rouget 22 ans, le 29 Octobre 1894 à Availles-en-Châtellerault.


Jean Joseph Roy est originaire des Naux à

Availles. Il travaille à la manufacture d'armes de Châtellerault.

Louise-Joséphine (qui se fait appeler Lucie et signera Lucie) est originaire de Chabonnes à Availles. Elle est lingère.




Personnes identifiées :

Sur cette photo de mariage, ce ne sont pas les parents qui entourent les mariés. Ils sont néanmoins présents à la noce comme en atteste l'acte de mariage.

Les parents Roy ont la cinquantaine, les parents Rouget ont la soixantaine, peuvent-ils se trouver tout en haut de la photo ?

On peut supposer que ce sont les témoins qui entourent les mariés.

A droite du marié : Ribreau Louise épouse de Roy Louis, témoin et frère du marié.

A gauche de la mariée : Rouget Joseph Firmin et son épouse Ribreau Marie-Louise. Entre la mariée et son frère, peut-être sa soeur Marie-Albertine ?

Un p'tit plus pour le tout

L'acte de mariage. page1 page2


Les signatures au bas de l'acte. La jolie mariée signe Lucie !
J'ai beaucoup de tendresse pour Lucie, car sans connaître son existence, j'ai donné ses prénoms (Louise et Joséphine) à deux de mes filles...

mardi 10 mars 2009

Mariage Sarrazin-Roy - Availles - 1919

Mariage Sarrazin-Roy
Georges-Alfred Sarrazin 27ans a épousé Renée Roy 24 ans, le 25 Octobre 1919 à Availles-en-Châtellerault.


Georges Alfred est originaire de Monthoiron, à une portée de charrette d'Availles.


Renée est originaire d'Availles.


Ils s'intallent à Prinçay, dans la ferme des Prés de la Cataudière en 1923 en location, puis grimpent la côte et achètent à la famille Creuzé de Rotrou, propriétaire de la Cataudière, la maison en face de l'église, celle qui a la plus jolie vue sur la vallée et le château, celle où je réunis chaque année tous leurs arrière et arrière-arrière petits-enfants ;-)


Le carillon Westminster de leur pendule rythme toujours mes journées, et le chapeau du grand-père est accroché sous le préau...




Personnes identifiées :


Les parents de Georges Alfred : Sarrazin Alfred et Ouvrard Marie


Les parents de Renée : Roy Jean Joseph et Rouget Louise Joséphine (qui se fait appeler Lucie)


Les frères du marié : Léon-Alfred l'ainé, Roger-Maximilien et Joseph le plus jeune.
Avec beaucoup d'incertitude, les soeurs du marié : Marie-Angeline et Octavie-Marguerite.


Les beaux mariages.





De nombreuses photos de mariage de la fin du XIXème et du début du XXème siècle, dormaient à Prinçay, dans une vieille valise. Pour certaines, en interrogeant les anciens, en comparant les visages, des identifications ont été possibles. D'autres restent mystérieuses. Elles seront progressivement toutes mises en ligne, avec les informations que je possède. Pour certaines un lien permettra en passant la souris sur l'image de voir apparaître le nom des participants identifiés.


Lorsque les mariages auront plus de 100 ans, l'acte de mariage sera joint.


Et surtout, si par chance, un visiteur de passage y reconnait les siens qu'il me contacte !