lundi 23 janvier 2012

CSR du 5ème au 8ème jour du 2ème Mois de l'an II.



Au programme, prison ou pension pour jeunes filles, il faut choisir ! 
Et pendant qu'on demande quelques éclaircissements sur les lois mises en place, la délation et les arrestations continuent de Poitiers la Grande à Massognes la petite....

Séance du 27 Octobre  (page 34)
Fraigneau tient un pensionnat de jeunes filles aux Hospitalières. Considérant que la présence des femmes inciviques renfermées dans la cidevant Maison des Hospitalières ne peut que faire beaucoup de mal dans les circonstances , le CSR arrête qu'il sera écrit à la municipalité de Poitiers pour prévenir le citoyen Fraigneau qu'il est nécessaire qu'il opte entre la place de concierge des Hospitalières et celle de Maitre de Pension des Jeunes Filles qui sont déjà chez lui.
La citoyenne Preuilly :Vient se plaindre au CSR. La veille au soir, une femme se présente chez elle et lui dit qu'une de ses amies viendra lui communiquer des choses très importantes vers huit heures le même soir. A l'heure dite, une femme vêtue de blanc se présente. La citoyenne Preuilly se garde bien d'ouvrir. Elle la voit accompagnée de 5 hommes qui essaient de s'introduire chez elle en disant qu'ils en veulent à ses jours...
Du coté des prisonniers on discute, on marchande, bref on navigue à vue...
Métayer le juge de Paix minimise...
Texier administrateur vient se faire arrêter (sans doute pour se mettre à l'abri) mais veut d'abord aller chercher ses meubles...
Genner, prêtre , Le 27 Octobre 1793 est en prison. Il se présente au CSR et demande à être libéré sans certificat de civisme, étant donné qu'il ne veut vivre que comme simple particulier.
----------------
Séance du 28 Octobre 1793 :
Lecture faite d'une lettre du citoyen Clément, substitut du Procureur de la commune de cette ville, par laquelle il informe le comité que la Dame Degenne, demeurant rue des Hautes Treilles s'était présentée à la municipalité pour y déclarer que le Sieur Mondion prêtre, ex Chanoine de St Hilaire était venu hier au soir chez elle, et lui avait demandé l'hospitalité, il avait été arrêté que Planier se transporterait de suite dans ladite maison, accompagné de la force armée pour y prendre l'interrogatoire dudit Mondion, faire apposition de scellés sur ses effets, si besoin était et le ferait mettre en état d'arrestation. 
Planier a dit qu'en vertu de l'arrêt dont est parlé ci-dessus, il s'est transporté avec deux gardes nationaux chez la dame Degenne, où il a été introduit dans une chambre haute dans laquelle il a trouvé le Sieur Mondion prêtre, dans un abattement et tremblements excessifs, état qui ne lui a pas permis de prendre son interrogatoire; lequel Mondion s'est contenté de déclarer à Planier qu'il est caché dans cette ville depuis 18 mois, qu'il est sorti de la maison où il était avec son bréviaire et son bonnet de nuit seulement. L'état d'infirmité et de faiblesse du Sieur Mondion ne lui permettant pas de se rendre de son pied à la maison de réclusion, ci-devant dite du petit séminaire, il y a été transporté en chaise à porteur.
Benjamin Grolier est nommé Secrétaire du CSR. 

Fradin Se présente au Comité et donne lecture d'une petition tendant à obtenir un sursis à son arrestation, comme fonctionnaire public destitué. Refus, est conduit à la maison de détention destinée aux administrateurs destitués.
Le 28 Octobre.Présente une pétition qu'il avait portée au citoyen Richard actuellement représentant du peuple à Saumur, demandant sursis à sa détention. Le CSR décide qu'il n'y a pas lieu à délibérer quant au sursis et qu'il sera écrit à la convention nationale et aux représentants du peuple à Saumur pour leur demander qu'il voulussent nous expliquer l'article trois de la loi des douze Aout et 17 septembre 1793...

------------------
Séance du 29 Octobre 1793 :
Teytant curé de L'Isle Jourdain ordre d'arrestation

Séance du 30 Octobre 1793 :
Malades et transférées aux Hospitalières : Guichard d'Orfeuil, Ingrand et Imbert
Maire de Massogne, Mathurin Villain,  dénoncé par Jean Bonneau (officier public) et Gabriel Guillon. 
Brulard, commune de Mondion officier municipal libéré. 
____________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire