jeudi 6 octobre 2011

Lulu a lu La Revue Française de Généalogie Octobre 2011-




J’attendais sa parution  avec un peu plus d’impatience que d’habitude… En effet ce mois d’Octobre, la Revue Française de Généalogie (RFG) me parle de mes racines à moi.
 La Retirada…
L’exil des Républicains espagnols vers la France. Article de Coralie Pailhes, généalogiste familiale. 
Irrémédiablement, sur ces vieilles photos, je cherche mon père enfant, mon grand-père combattant et ma grand-mère... Ah ma grand-mère, une princesse amoureuse d'un révolutionnaire... Elle me prenait sur ses genoux, ouvrait sa vieille boite en fer où trainaient quelques pesetas républicaines, et me racontait comment elle cacha ses modestes bijoux dans la montagne plutôt que de les donner à la police française qui tout en accueillant les réfugiés, leur prenait tout…

Où est-il mon grand-père, ce combattant de la liberté qu’on entoura de barbelés sur la plage d’Argelès en plein hiver 39  ? Croiserai-je un jour son regard au détour d’un article illustré d’une de ces si poignantes photos jaunies de l’exil ?
L’article raconte pudiquement, trop pudiquement sans doute …  la douleur de ces camps, Argelès, Gurs, Vernet, Septfonds,  la violence des autorités françaises, la séparation brutale des familles, les hommes sur la plage, les femmes et les enfants séparés, emmenés, vite, plus loin, ailleurs, où ? Leurs enfants se sont souvenus douloureusement, et longtemps on ne les a pas entendus raconter les camps …
Bientôt, trop vite,  une autre guerre allait savoir faire pire en matière de camp, de déportation jusqu’à l’extermination, passant sous silence l’épisode de la Retirada, épisode de mon histoire, de notre histoire de France.
Les Espagnols prendront leur part dans la Résistance et la libération.

Cet article raconte aussi l'Espoir.
  Solidarité, générosité, entraide populaire, éducation, culture, des hommes des femmes, des instituteurs, des droits, des lois, des aides permirent à ce peuple d’émigrés (500 000) arrivés massivement, une intégration dont ils restent fiers,  hissant haut les enfants et petits enfants de la Retirada sur l’échelle de la réussite républicaine, l'utopie au coeur…. .
-----
La RFG me donne à connaître aussi des candidats aux primaires, parmi eux, en écho au chapitre précédent, Valls le Catalan fils de républicain espagnol et Montebourg l'autre beau gosse, est-ce pour le ton de sa voix, pour son nom, ou son beau mariage,  qu’on l’affuble parfois d’une particule ? Ce n’est pas au beau linge qu’il doit son patronyme Montebourg, mais au destin d’un ancêtre enfant abandonné dans le tour de l'hospice d'Autun en Saône et Loire, que l’on nomma arbitrairement, comme tant d’autres à l’époque, du nom d’un  village.
Posted by Picasa
--------------
Pour aller plus loin...

Parmi  les références bibliographiques que vous trouverez  dans l'excellent article de  Coralie Pailhes, 
un livre incontournable :
Républicains Espagnols en Midi Pyrénées aux Presses Universitaires du Mirail. 
Dans le pêle-mêle quelques photos parmi les nombreuses de ce livre, et en particulier celles de la plage d'Argelès avant la construction du camp par les internés. 


lundi 3 octobre 2011

Partenariat Citoyen pour le CercleGénéalogique Poitevin !!


Un partenariat pour le patriminoine de la Vienne par cgvienne

Voilà un beau partenariat citoyen présenté à l'occasion des 30 ans du Cercle Généalogique Poitevin.
Les ADV offrent leurs outils et leur méthode de numérisation, les bénévoles offrent modestement leur temps, leur bonne volonté, leur enthousiasme... Et voilà 25000 prises de vue d'actes notariés, trop fragiles pour être laissés librement à la consultation, désormais disponibles en salle de lecture !
 La gloire de l'amateur de vieilles écritures, au delà de sa recherche personnelle, bien plus qu'une vieille branche à particule, bien mieux qu'un inventaire de patronymes à la Prévert, la gloire de l'amateur de vieilles écritures  c'est la contribution à la culture citoyenne, sauvegarder pour mieux partager. Partager pour mieux apprendre... Entretenir la fraternité et assurer l'égalité d'un accès gratuit à ce patrimoine national.
Vous verrez sur cette vidéo aux cotés de Thierry Chestier président du CGP, une partie des gardiens du temple de ce trésor là : la chaleureuse équipe des AD de la Vienne, patients, souriants, didactiques. Un vrai bonheur pour celui qui pousse timidement la porte pour la première fois ...



Rencontres à la Hune !



De papotage en cousinage, on en oublie la mise en images !
Je n'ai pas pris une seule photo, bravo Lulu !
Pourtant j'en ai rencontré du monde :
Françoise, Philippe, Thierry (qui connait tout l'monde) et ses incroyables trésors d'archives, Anthony, Danielle, Maud, Rémy , Valérie, l'équipe des Archives, un libraire passionné, des collectionneurs de NAU etc etc....
Combien de cousins ?
Combien de vieilles branches partagées ?
Qu'importe !
Au delà des patronymes, c'est le plaisir qui compte, l'histoire, les p'tites histoires, la découverte, la joie d'aborder la connaissance en se laissant mener par un ancêtre lointain....

Qu'est ce que j'ai ramené dans mon panier ?

Quelques livres pour l'hiver à venir,
Quelques histoires abominables  ou amusantes à répertorier,
Deux conférences passionnantes, d'autant plus que j'avais lu leurs bouquins depuis belle lurette !
Madame Laurent et ses bagnards de la Vienne, encore un joli répertoire de criminels !
Monsieur Ducluzeau et ses histoires de Gabelous si bien assaisonnées !
Ils ont fait salle comble,
 et il est bien réconfortant de croiser parmi tous ces jardiniers de vieilles branches, tant de collectionneurs de mauvaise graine !


Et puis j'ai retrouvé Valérie,
Valérie du blog "Oh mes aïeux" !
Facebook nous avait vite rendues familières, toutes deux gourmandes de beaux assassinats...
Sur un coin de table nous avons improvisé un atelier "main à la pâte" pour base de crimes.
Antipédagogie façon Lulu certes, mais élève douée ouf !
En conséquence, une nouvelle base mijotte doucement, je vous en donnerai des nouvelles.
La preuve par neuf qu'on peut répertorier ses trésors d'archives, avec Ancestrologie, mais aussi avec Hérédis, donc avec n'importe lequel de vos logiciels préférés, moyennant quelques adaptations ...


Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

Posted by Picasa