jeudi 12 janvier 2012

25ème Jour du Premier Mois de l'an II - CSR Poitiers !



Révolution calendaire  !!!
On voit que le CSR a du mal à s'y mettre, ça rature un peu, ça compte encore en ancien franc  "stile", bref c'est comme à chaque fois il faut le temps de s'y mettre ! 

Dans la semaine qui suit : le CSR s'inquiète du sort des détenus,   gère les rébellions dans les p'tits villages (à l'index Cissé) dont on arrête en série les curés (Croutelle, l'Isle Jourdain, Montamisé)... Quant aux fonctionnaires destitués, ils ont encore la belle vie, mais ça ne va pas durer ! 
----------------

Séance 25ème jour du Premier mois de l'an 2. 
Membres présents : Planier, Hindré, Barbot, Giraud, Bobin, Maltête, Lecarlier. 
Ecrit aux représentants de la commune de Cissé avec injonction de faire partir les volontaires du recrutement des 300 000 hommes. En cas de refus, ils seront arrêtés et conduits à la prison de Poitiers. S'ils ne sont pas partis le dimanche suivant le CSR sévira contre le Procureur de la Commune

Séance du 26ème jour du Premier mois de l'an 2. 
Membres présents : Thibaudeau, Planier, Hindré, Barbot, Giraud, Bobin, Maltête, Lecarlier. 
Lettre aux représentants : pour les prévenus qu'il existe dans nos prisons plusieurs détenus dont les affaires ont été envoyées au tribunal révolutionnaire qu'on n'a reçu aucune réponse et que pourtant ces malheureux périssent sans qu'il ait été statué sur leur sort. Signé Planier. 

Séance du  27ème jour du Premier mois de l'an 2. 

Membres présents : Thibaudeau, Planier, Hindré, Barbot, Giraud, Bobin, Maltête, Lecarlier. 
Arrestation de Berton curé de Croutelle
Le curé de St Savin n'a donné que des signes de civisme et ne sera pas inquiété. 
Le citoyen Keating, naturalisé s'inquiète et vient apporter la preuve de sa naturalisation. On le rassure, il ne risque rien, à moins qu'on ne le dénonce...
Le Sieur Jean Baptiste Testaud, curé de L'Isle-Jourdain a été dénoncé pour avoir donné la démission de sa cure le 11 Aout dernier et pour s'être absenté pendant plus d'un mois sans pouvoir donner de motif de son absence.
Le comité considérant qu'une démission donnée à cette époque ne pouvait être qu'un motif de spéculation ou de crainte, indigne d'un vrai républicain; considérant en outre que ne donnant point les raisons de son absence, il ne peut être considéré que comme suspect, arrêté que le district de Montmorillon sera chargé de faire mettre en état d'arrestation le ci-devant curé de L'Isle-Jourdain actuellement demeurant à Asnières. 
Une lettre du 16 Octobre venant de l'Armée de l'Ouest à Saumur,  proroge les fonctions du CSR jusqu'à ce qu'il en soit autrement ordonné. 
------------------------------
Séance du 20 Octobre. 
Cressac, curé de Montamisé arrêté. 
Descente des cloches : Sur une dénonciation faite par le comité de bienfaisance du marché fait avec le citoyen GALLANT au prix de mille écus, et autres marchés abusifs, le comité renvoie au directoire du district de Poitiers pour vérifier les faits énoncés dans la dénonciation. 
-----------------
Séance du 21 Octobre. 
Le Citoyen Hindré est membre du Comité. 

Keating naturalisé,  demande sa libération, refusé car tous les individus nés en pays étranger seront détenus jusqu'à la paix. 
Soriaux et Boulard, officiers municipaux de la Commune de Mondion arrêtés avec les femmes Galipaux, Soriaux, et Caillaux. 

Arrêté : Sur l'observation d'un des membres portant que les citoyens murmurent de voir les fonctionnaires publics destitués se promener tous les jours contre le voeu de la loi, le comité délibérant sur cet objet, a arrêté qu'il sera écrit sur le champ au dépot de la Vienne pour qu'il ait à désigner et faire préparer de suite un logement propre à recevoir les fonctionnaires publics destitués. 
-------------------
Séance du 22 Octobre. 
De Cressac curé de Montamisé, défendu par ses concitoyens, libéré et devra produire un certificat de citoyenneté. 
Lettre de Loudun avec la liste des personnes mises en arrestation. Le CSR décide que Thibaudeau et Planier visiteront toutes les maisons de détention pour prendre des renseignements sur l'état des détenus. 
Barbot et Bobin iront interroger les femmes Esmer, mère et fille, la femme de chambre et le domestique d'un particulier arrêté chez la femme Esmer et qu'on soupçonne être un prêtre fonctionnaire public déporté. 
--------------------
Séance du 23 Octobre. 
La Maison du Sieur Diversay est mise à disposition pour accueillir les fonctionnaires destitués. Lefort vitrier reconnu pour son sens civique est nommé concierge. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire