dimanche 18 décembre 2011

Lulu a lu la revue du CGP.


C'est Herage qui s'invite au premier café du dimanche matin. On l'attend, avec plus ou moins de patience, elle traverse les océans, et arrivée à bon port, on la savoure, que va-t-elle encore nous apprendre de nous et du Poitou ? 

Hérage revient sur Trente ans à la Une , l'évènement majeur de l'année, photos souvenir à l'appui. Thierry Chestier à la barre, le CGP a le vent en poupe ! 


Ici, dans ma maison, certains ont le pied marin, si ça vient de loin ce n'est ni de Sanxay, ni de Naintré, car à première vue et sans longue vue, ils ne cousinent pas avec Tabarly. Et vous ? 


Hissons les voiles ! 
Des jours d'Angles....
 Un travail époustouflant de patience et de précision, qui trouve encore dans la région ses passionnées (je crois que je peux mettre un "e" le féminin dans ce domaine l'emporte largement). Une chatelleraudaise avait gagné l'an passé le prix de meilleur ouvrier de France (si mes souvenirs sont bons) pour un ouvrage de jours d'Angles. 



Revenons sur terre. 
Le curé d'Archigny, à une portée de charrette de Prinçay, médite sur la météo et ses conséquences néfastes sur les cultures en cette année 1788. Ah ces curés bavards ! Sociologues, philosophes, météorologues, archéologues, historiens à leurs heures on les imagine à la bougie faire acte de mémoire. Le curé d'Archigny promet de continuer sa chronique en 1789, je ne sais pas encore quel sort lui  réservera le comité de surveillance révolutionnaire


Assis à  Genouillé,  
berceau des Godard, 
 les hommes sont Potiers, 
De génération en génération,
 de l'époque gallo-romaine aux années 1930 !
Poteries, fours, les traces sont partout. Dans la terre, dans les mots : Le Champ de la Poterie, Le Champ de Cassepot. A la Boissière surtout, mais aussi à La Combe, le berceau des Godard, chez qui hélas je n'ai pas trouvé trace de vaisselle tournée ou cassée ! 


Répertoire des abjurations de Saint Didier, article sur le village de Verrue (fusionné à Monts sur Guesnes après la révolution), catalogue de la bibliothèque du Cercle...

 Ce sommaire riche est une bonne raison de renouveler son adhésion au CGP pour ne manquer, ni la prochaine revue, ni la prochaine rencontre !  Pour simplifier la vie des bénévoles, il faut envoyer son chèque avant le 15 Janvier. Le facteur emportera le mien demain. 
Bon dimanche ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire