lundi 28 novembre 2011

Tableaux de Chasse.


A défaut de vous offrir rapidement un dépouillement complet du dossier (je vais le faire, il le mérite), voici un premier tableau de chasse.
Il nous montre plusieurs pics en 1754, 1755, 1775 et à moindre titre 1783. Peut-être trouverez-vous des actes mentionnant des loups à ces périodes particulières sur les registres des villages qui vous concernent. Je compte sur vous pour partager ces trésors !

Quelques autres trophées :


  - le domestique de M. de VERNON vient chaque année toucher de nombreuses primes. Certaines années, il tue 8, 9 et même 13 loups. Vernon est au Sud-Est de Poitiers, pays de prédilection des loups. 

  - Le garde-chasse du Marquis de Perusse, un certain MOLE, vient toucher ses primes pour les petits loups cerviers qu'il tue dans les brandes de la Puy et  Archigny. 

  - en 1774, il est payé des primes à un nommé PETIT, qui s'intitule : destructeur de loups à Thouars. Il devait être adroit, il touche les primes pour 21 loups et 4 louveteaux tués par lui en 29 jours ( du 30 Juillet au 27 Aout). Après cette date, on ne retrouve plus son nom : Etait-il mort ?  Trouvait-il la prime insuffisante ?  les primes lui ont pourtant rapporté 218 livres 40 sols en 29 Jours. 


  -On retrouve sur Vouneuil un certain Charles Barreau, serait-ce le mari d'Hortense Deringère ? 

- Jean MONET est chasseur de loups à Coussay-les-Bois. A moindre titre, dans le même village, Pierre MARTIN 


- On est chasseur de loups de père en fils, Jacques et Charles COUGNE exercent à Vouneuil sur Vienne. 

- La plupart des loups sont tués un par un mais certains affichent des trophées multiples : René D'Artus à Journet, André Guillemain à Thouars en tuent trois ! 

- Les femmes aussi sont récompensées pour l'élimination de louveteaux : Magdeleine NOA à St Benoist, Marie Riurebeau à Chatellerault, Marie Girault. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire