samedi 7 janvier 2017

#Geneatheme J'organise mon année généalogique.


Retour des Généathèmes sous la houlette de notre Sophie nationale ! Participer et encourager cette émulation est la moindre des choses, car, quand il n'y aura plus personne pour nous  guider vers les plus hautes branches de nos insomnies, gare à la chute !  
Premier thème : J'organise mon année généalogique.
Fastoche. Mon année commence très organisée. 
·   J'organise un bistrot-patrimoine par mois, chaque premier jeudi et j'ai même déjà mis en place le programme pour l'année entière. C'est la première fois de ma vie que je fais ça. Comme quoi on peut attaquer sa septième dizaine (quelle horreur) et se surprendre. 
·   J'organise mes archives généalogiques...papier. Mon fiston designer est un maniaque de l'archivage. Une technique impeccable, un classement cohérent et en prime de l’esthétique. Me voici donc encouragée à remplacer mes classeurs "moches" et mes vieilles boites crayonnées par une série noire harmonieuse, munie d'un étiquetage aux petits oignons. Je vous ferai une photo de la bibliothèque relookée. 
·   J'organise des ateliers. Toujours au village, et toujours dans un lieu public (c'est une très bonne idée le lieu public, je vous ferai un article sur le sujet si j'arrive à m'organiser). Je naviguerai entre la bibliothèque le mercredi après-midi  et le bistrot le matin pour partager, répondre aux questions et en poser !
·  J'organise ma propre généalogie (enfin celle de mes petits-enfants). De temps en temps, je remets le nez dans mon arbre, pour écrire un peu, mettre au propre, reprendre et voir si avec un peu de distance, quelques pistes se proposent. 


En espérant que cette velléité d’organisation  ne soit pas le présage d’une sortie de scène trop précoce…
Organisée ou pas, bonne année généalogique à tous ! 


8 commentaires:

  1. Rooohhhh ! J'allais écrire "ça donne envie".... jusqu'à l'avant dernière ligne :-)
    On veut voir la belle bibliothèque, oui ! Je fais comme toi, en ce moment je range mes dossiers, mais c'est dans l'ordinateur donc ça prend moins de place ! Sinon j'ai hérité de mon tonton Jean des cartons de papiers anciens et de vieilles photos. Une manière bien émouvante de continuer à l'entendre raconter son village, sa grand-mère, son maître d'école... Je remplacerai peut-être les vieux cartons "Banania" par de belles boites dignes des trésors qui y sont rangés. Bon rangement Gloria !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton Tonton Jean, un beau souvenir pour moi aussi. Te voilà gardienne d'un trésor, c'est en effet très émouvant. Je suis la gardienne des archives de mon beau-père Papi Cigare, parti il y a presque deux ans. J'ouvre un livre ou une boite, pour une raison, pour une autre, avec ou sans nostalgie. L'odeur du cigare m'enveloppe, je m'y blottis, quelquefois elle me tire les larmes, d'autres fois elle me fait sourire... Il aurait tant aimé le bistrot-patrimoine, j'ai eu l'idée trop tard. Il aurait tant aimé le retour sur le soldat Berthon. Nous aurions tant aimé encore un peu d'éternité. Bises.

      Supprimer
  2. Que de beaux projets, chère sorcière .... même si tu m'as fichu un coup au moral en parlant d'attaquer sa septième dizaine :(
    Moi aussi je veux voir les belles boites :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte ! Oui c'est comme ça, la loi des dizaines, je me souviens lorsque je disais aux enfants tu souffles 10 bougies et tu attaques ta onzième année. Faire des maths avec le temps qui passe. Appliqué à ses propres dizaines c'est dur dur, j'ai hésité à l'écrire noir sur blanc ;)
      Je te montrerai mes boites et mes classeurs, c'est promis. J'ai aussi des petites cartes de visite, et des petites cartes de correspondance, des marque-page, des affichettes de programme Bistrot-Patrimoine sont en cours. Le classeur c'est aussi une manière de préparer une publication papier. Je suis incapable de visualiser une publication sur l'ordinateur.
      Bises.
      Bises

      Supprimer
  3. Allez, la septième dizaine, ce n'est pas si terrible que cela (j'en sais quelque chose). Je suis pleine d'admiration devant cette organisation et ces projets, j'attends de voir les belles boîtes et je grille d'impatience de lire les prochains billets de notre chère Lulu Sorcière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dominique ! Nous avons de la chance, cette activité, ce loisir qu'est la généalogie offre une multiplicité de possibles qui nous préserve de l'ennui, de la routine et de la solitude. Il suffit parfois de sortir de chez soi, et d'aller au plus près. Bises.

      Supprimer
  4. La septième dizaine est justement un exemple à suivre avec autant de beaux projets. Comme mes camarades, je suis impatiente de lire les futurs billets de notre sorcière bien-aimée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se laisser mener par un projet, on a souvent de très bonnes surprises ! Bises

      Supprimer