jeudi 8 mars 2012

Journée de la femme. Cora Millet Robinet. Première femme décorée du Mérite Agricole !



Ma p'tite contribution d'archives à la journée de la femme.
Un hommage à ma voisine Cora la dame de la Cataudière à Prinçay,
 qui fut

la première femme décorée de l'Ordre du Mérite Agricole
 en 1884,
pour ses travaux concernant les vers à soie,
 un an après la création du titre, en même temps que Pasteur qui le sera lui pour ses travaux sur les vignes et le vin.
Il est probable d'ailleurs qu'ils se soient rencontrés, car Pasteur a consacré un ouvrage de 800 pages à l'étude des maladies des vers à soie.....
Il me plait de rêver Pasteur parcourant le chemin des muriers et montant à Prinçay pour l'office de la p'tite église...

Je n'ai trouvé ni portrait ni photo de Cora, elle meurt à Poitiers le 07 Décembre 1890 à 92 ans.

Cora Robinet nait à Paris le 28/11/1798. Elle épouse un certain François Millet et s'installe au chateau de la Cataudière. L'époux sous intendant militaire de Poitiers et le beau-frère membre de l'Académie Royale de médecine se lancent dans la culture du vers à soie en 1835 à Poitiers. De son coté, Cora plante sur 2 hectares de terrain en bordure du château, des muriers, le chemin qui longe cette parcelle s'appelle toujours le chemin des muriers. Cora s'investit dans cette entreprise qui voit en 1837 la production de 85 kilos de cocons. Les Millet Robinet ne souhaitent pas sous-traiter la filature, ils font venir au chateau une fileuse Tourangelle, particulièrement douée. Ils développent également des procédés de filature qui feront l'objet de rapports très très précis dans différents mémoires d'agriculture de l'époque.

Cora la parisienne prend goût à sa vie de Prinçaysse, elle écrit de nombreux ouvrages dont le plus célèbre est

La maison rustique des Dames

Mais aussi un traité de puériculture
" Le livre des jeunes mères".
Elle y prône l'allaitement par la mère, l'implication du père dans cette réussite, l'importance du choix d'un obstétricien de qualité pour la sécurité de l'accouchement....
Les féministes sont aussi aux champs ;-)

Un p'tit plus pour le tout

2 commentaires:

  1. Quelle femme remarquable qui a foulé les rues de Prinçay et s'est promenée sans doûte dans le bois... en compagnie de Pasteur? J'aime cette idée.

    RépondreSupprimer
  2. Et pas moyen de trouver un portrait d'elle, c'est dommage !

    RépondreSupprimer