dimanche 12 février 2012

CSR Poitiers du 15 au 23 Frimaire AN II



Ingrand le terrible sévit...

15 Frimaire An 2. 
Pétition des soeurs Rabreuil, renvoyées au CS de Mirebeau. 
Fille Chesnel renvoyée à Bussac. 
La Messelière sa femme et ses filles demeureront en arrestation chez eux sous surveillance d'un garde national. 
Dutrou, Letanche et Bremord suspendus de leurs fonctions par Ingrand pouvaient être nuisibles dans leur ville à Montmorillon seront transférés à Poitiers aux Carmélites, car il n'y a pas de prison à Montmorillon. 
Femme Duchillard en état de pauvreté, 76 ans restera en détention chez elle. 
Hyver exempté de réclusion car il n'a pas de pain et sa femme est tombée en catarre. En arrestation chez lui. 
Femme Romanet et son mari en arrestation chez eux, n'ont pas de certificat de civisme. 
FEmme St Georges en arrestation chez elle malade. 
Irland de Preuilly et sa femme en détention chez eux pour raison de santé. 
Idem pour la femme Chataigner
Famille Crossard : La femme et la fille resteront en arrestation chez elles, l'autre fille en détention avec son père. 
Dame La Fayette Constant sera enfermée aux Hospitalières. 
Veuve Brumaud Beauregard restera en arrestation chez elle. 
-------------
Séance du 21 Frimaire An 2. 
"Le président a observé que ses cinq jours qui se sont écoulés depuis la dernière séance, ayant été occupé à l'épurement des corps  administratifs, il était absolument nécessaire de reprendre la suite de nos opérations et de s'attacher surtout à l'expédition des pétitioins faites pour m? grand nombre de détenus. Cette proposition a été adoptée. 
Marie Anne Berger malade, détenue aux Pénitentes, transférée aux Hospitalières. 
Fouquereau détenu à la Prévoté. Rien contre lui à Châtellerault, remis en liberté. 
La femme Brumault demande à demeurer chez elle, 5 enfants en bas age, en arrestation chez elle avec un garde à sa charge. 
Femme Mangein et son fils. De Montmorillon, en détention depuis quelques mois peut se retirer à Chauvigny sous la suveillance d'un garde. 
Pétition de la fille de Romaun qui demande à rentrer chez elle son père est tombé en catarre. Toutes les possessions de ces gens ont été dévastées par les Brigands de Vendée. Peut retourner en arrestation chez elle. 
Pioun, Rochefort, Imbert et Beneteau de Verrières préviennent d'une possible insurrection. Dénoncent par ailleurs la femme Souchaud tailleuse pour homme dans le faubourg du Pont Neuf pour propos contraires à l'ordre. Ordre d'arrestation de cette femme. 

------------------
Séance du 22 Frimaire AN 2. 
 Dénonciation de Boutet Durivaux habitant de Mirebeau actuellement sur Poitiers. Ordre d'arrestation. 
Toublanche arrestation. 
Arbaud père et femme malades peuvent rester en arrestation chez eux sous surveillance. 
Tribot maire de Civray et Guerry procureur, suspendus de leurs fonctions. Ordre d'arrestation. 
Dame Bonneuil en arrestation chez elle pour raison de santé. 
Dame Daujame de Migné, jugée incivique, sera arrêté et pourra être réunie à sa fille emprisonnée aux Pénitentes. 
La fille cottelin percluse de tout le coté gauche. Transférée à l'hopital général pour y être soignée. 
Pétition de la fille Bergeron qui avait caché un capucin. Refus de délibérer. 
Femme Epron de Beauregard remis en liberté. 
------------------
23 Frimaire An 2. 
Planier dépose 500 livres trouvées chez Chenos curé de pasillé ? 
Le De Romaun resteront chez eux sous la garde de Girard. 
Charles Velledon idem
Pétition femme de la Barre Tousalin  détenue à l'évéché, demande à être réunie à son mari et à son fils détenus aux Carmélites. Accordé. 
Pelletier médecin certificat de civisme nombreux soutiens remis en liberté. 
Pertat en arrestation chez lui. 
Mémoire de Bouneau de l'Isle Jourdain qu'on cherche à l'accuser à tort. CSR n'a pas à délibérer. 
Femme Reigner détenue aux Pénitentes, assez punie remise en liberté. 
Le citoyen Brisson sous chef de l'administration de la marine, a présenté au comité une pétition  disant que le citoyen Tardieu aubergiste à Chaunay et sa femme, avaient arrêté une voiture d'avoine qu'il faisait conduire  au dépot de Ruffec, que cette conduite ne pouvait que préjudicier infinitivement aux intérêts de la nation. Mandat donné à la municipalité de Couhé pour faire le nécessaire. 
Les Preuilly font état de leur misère et de leur civisme peuvent rester chez eux. 
Pétition des Pelletier pour rester chez eux refusé. 
Fille Filleau en arrestation chez elle. 
Les femmes Parent et Beauregard demandent à n'avoir qu'un garde pour elles deux. Accordé. 
Femme Constant et Maillot son beau-père  ordre d'arrestation. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire