mercredi 25 janvier 2012

Les jours de Brumaire du CSR.



On réquisitionne encore et encore des locaux, les conditions sanitaires se dégradent et les pathologies s'installent et les denrées sont chères....

Séance du 31 Octobre 1793 (page 37)
1 - Commune d'Adriers en question : Le 31 Octobre 1793 :
Nous venons d'apprendre que le nommé Sautereau, convaincu d'émigration est rentré en France avant la loi de 1793 a obtenu de sa municipalité d'Adriers un certificat de civisme, il ne peut y avoir qu'une complaisance coupable qui ait pu le lui faire accorder, cette municipalité n'est surement pas encore au niveau des circonstances nous vous requérons se sur le champ faire mettre en état d'arrestation cet homme qui d'après la loi doit être traité comme suspect. Surveillez les ennemis de la chose publique, il faut que les lois révolutionnaires soient ponctuellement exécutées, les aristocrates doivent être reclus.  Sera finalement remis en liberté ainsi que six femmes. 
2 - Vu le nombre d'emprisonnés qui veulent être transportés chez eux pour y être soignés, il est arrêté de faire une infirmerie à la prison de la Visitation pour y accueillir les malades. 
3 - Treuil de Thuré dénoncé; 
4 - Il faut absolument séparer la partie hopital des Hospitalières qui comporte 12 lits du reste qui est désormais une maison de détention. 

Séance du 11ème jour du 2ème mois, de l'an deuxième e la république française et indivisible. (page 39 / 2 nov 1793)
On appose les scellés sur les biens et papiers des prêtres déportés. 


Séance du 15ème jour.... page 39
Un mariage fait par un prêtre réfractaire
Le curé Lambert de Genouillé arrêté. 
Voir Rempoillon sur Marçay. 
** Castellat de la Haute Vienne vient s'approvisionner en blé sur Mirebeau. Mesures prises afin que tout se passe bien, ce qui n'a rien d'évident... On anticipe qu'il y aura matière à nombreuses arrestations. 
**Loudun a fait passer la liste des personnes arrêtées. 

---------------
Séance du 17 Brumaire An 2 
La femme VERINE sortira de la maison des Pénitentes pour aller chez le citoyen ROLLAND chirurgien où elle sera traitée d'un polype à la matrice et qu'elle restera sous la responsabilité dudit citoyen. 
Le CSR nomme deux commissaires pour aller à la Poste décacheter les lettres suspectes. 
------------
Séance du 18 Brumaire An 2 
Le citoyen DOUSSAIN officier de la Visitation a intercepté dans un colis une montre en or destinée à la femme Boisnard. Montre remise à Planier. 
-----------------
Séance du 19 Brumaire An 2 
Le citoyen Gaultier tailleur est nommé concierge de la maison de l'Evéché destinée à recevoir les femmes. 
Le CSR envoie à Lusignan la liste des personnes demandant un certificat de civisme. 
Remise du dossier de BUISSON, curé d'Adriers. 
-------------
Séance du 20 Brumaire An 2 
Jacquault et son épouse viennent se plaindre que 300 livres de beurre achetés par eux à Bourgueil pour l'approvisionnement  de Poitiers ont été saisis par les maires et procureur de la commune ainsi qu'un officier municipal de Neuville. Ces officiers seront convoqués. 
Le  20 Brumaire An 2, sur plainte des époux Jacquault qui se sont fait confisquer le beurre acheté pour approvisionner la ville de Poitiers, Bouthet, Guigault, et Richard sont convoqués par le CSR. Ils s'expriment en termes peu convenables. Un procès verbal est établi et envoyé au département afin de prendre  le parti qu'il jugera convenable. 
--------------
Séance du 22 Brumaire An 2 
Marteron, Domestique. On trouve dans la maison qu'il occupe qui est celle de son maitre, 81 piques, un casque, 7 fusils, deux chemises dont il prétend que la déclaration a été faite. Il est arrêté et conduit à la visitation. 
Les marchands vendent le savon à un prix au dessus de la taxe ! 
Le soir on se rend compte que Marteron n'est pas le responsable. Les armes ont été déposées par Legrand Père, commissaire du canton d'Angles district de Montmorillon. Marteron est remis en liberté. 

-----------------

Séance du 24 Brumaire An 2 
On écrit pour aménager les Carmélites et l'Evéché pour y recevoir les suspects. 
Permission à Eschillon de retourner sur La Rochelle, capitaine du 110ème  régiment d'infanterie. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire