lundi 12 décembre 2011

CSR Poitiers - 21/09/1793. Savatier et Montaubin Chatellerault.



21 Septembre 
Il est observé que pour la tranquilité publique et le bien général que toutes les ci-devant religieuses ainsi que leurs pères, mères, frères et soeurs et enfants des émigrés se retirassent dans leurs municipalités respectives. 


Note de Lulu : l'intendance sature...
-------------------
22 septembre 

Affaire SAVATIER et  MONTAUBIN : D'après le rapport fait au comité d'une lettre écrite par les deux administrations de Châtellerault et adressée aux comissaires de canton de ce district à l'armée de Thouars, d'après laquelle il parait que leur projet était de ne plus faire passer de vivres  à l'armée et dans laquelle ils insistaient d'une manière indécente sur le départ de leurs frères qui étaient à Thouars. 
Le comité étonné d'une pareille conduite et voulant réprimer de pareils abus, a arrêté que sur le champ il sera écrit aux corps constitués de Châtellerault, et que les citoyens MONTAUBIN procureur syndic et SAVATIER officier municipal de la dite ville seront mandés de suite pour rendre compte de leur conduite. 

------
24 Septembre. 




Interrogatoire de Montaubin qui se dit plus malheureux que coupable, qu'il avait signé la lettre sans l'avoir lue, qu'il a été violenté par une troupe de

CINQ CENTS femmes, 
il lui avait été impossible de résister à la force, qu'il priait le comité de juger de sa position, et qu'il promettait à l'avenir, plutôt mourir à son poste que de se laisser aller une autre fois au sentiment de la crainte.
 
Le citoyen Montaubin retiré, le comité a pensé qu'il était nécessaire de prendre un arrêté qui put en imposer aux citoyens qui dévolus d'une autorité qu'ils ne savent pas faire respecter, mettent à chaque instant la chose publique en danger. 
Montaubin n'aura plus le droit de signer etc etc...

Note de Lulu :Pour l'instant c'est la Terreur Light, mais on sent bien que Montaubin n'en menait pas large, ni avec les Gaillardes Châlleraudaises ni avec le club du CSR....
-------------
Source L 464. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire