lundi 11 avril 2011

Voici.... Des nouvelles d'Hortense !











Sacrée Hortense ! 



J'ai passé une bonne partie de la semaine dernière à tenter de raccrocher cette Deringère à la cuisse légère à ma Deringère en apparence anodine.... J'y suis presque. Tout ce petit monde remonte le temps du coté de Thuré, on attaque le 16ème siècle, c'est une très vieille souche, l'écheveau est difficile et long à démêler, mais je ne suis pas loin....



En attendant, en me baladant, d'un registre à l'autre, d'un dépouillement à l'autre, j'ai eu des nouvelles d'Hortense. 



Souvenez-vous, nous l'avions laissée soulagée, le vent de la faux n'était pas passé loin, mais le 13 Germinal de l'an VI, in extrémis, elle avait sauvé sa tête. 



Elle la garde haute et revient à Prinçay. 



Sacré tempérament Hortense !



La veuve est joyeuse...



Trois ans après sa libération, à 33 ans,



 elle épouse Louis Juteau...



22 ans ;-)







Je ne sais pas vous, mais voilà une nouvelle qui fait démarrer la semaine de très bonne humeur ! 



Pour le casting, je propose Demi Moore dans le rôle d'Hortense ;-)










Pas de beau monde à ce mariage, ferait-on un peu la tête à celle qui la perdit si volontiers ? 



Sa soeur Anne-Claire, n'est pas de la fête, ni son beau-frère Paillé le notaire. Mais Marc Tessier est là.



 Marc Texier,



 dit cultivateur, est l'ancien adjoint de Prinçay, celui qui écrivit l'acte de décès de son collègue Charles Barreau, le mari assassiné.... 



Le veuvage d'Hortense n'est pas mentionné dans l'acte, on imagine Tessier, sourire complice, mais qu'est ce qui peut bien lier ces deux-là ?







Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !





2 commentaires:

  1. Je viens de lire toute la saga du gilet rouge ! Vraiment passionnant! Et le fait de retrouver les lieux du crime, des rencontres adultères rend encore plus vivant, si je puis dire, l'histoire de cet assassinat.
    Ah si je savais écrire comme toi... il faudrait que j'engage un nègre pour mes histoires ;-)

    Encore bravo

    J'ai voulu t'avertir sur facebook que j'allais lire tous les articles concenrant l'affaire du gilet rouge mais je ne peux pas écrire sur ton mur. Si c'est volontaire, pas de soucis mais si ca ne l'est pas, il faudrait que tu vois, tu as du me bloquer ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci !! Nous avons vraiment passé de bons moments avec cette histoire et j'ai savouré la découverte du gilet rouge avec un enthousiasme que tu devines sans doute... J'ai bien failli monter sur la table pour prévenir tous les lecteurs silencieux et parfois renfrognés des Archives ;-)

    Concernant Facebook, je n'ai rien fait du tout de volontaire ma p'tite Valérie, et j'ai vu coché l'option "mes amis peuvent publier sur mon mur", mais je n'y comprends pas toujours tout... Je vais appeler au secours la première de mes ados qui passe ;-)Louiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiseeeeeeeeee !!!
    ça va s'arranger !

    RépondreSupprimer