mercredi 28 avril 2010

Un souterrain pour quoi faire ?

Les hypothèses en la matière ne manquent pas, mais comme la science n’est qu’une longue suite d’erreurs de gravité décroissante, voyons un peu l’historique des hypothèses.

- A de Longuemar considère qu’il s’agit d’un souterrain refuge. Construit afin de protéger les populations pendant les périodes d’insécurité, avec une sortie de secours et destiné donc à n’être utilisé que de façon très temporaire.
- M. Broëns en fait une interprétation différente. La crypte (salle des Fadets) est un véritable hypogée. C’est une demeure souterraine pour les esprits construite par les sectes du moyen-âge comme les Cathares, pour dissimuler les pratiques hérétiques aux yeux de l’église officielle.

A la lumière des connaissances actuelles, voici des hypothèses fort contestées….
- Ce n’est pas une hypogée, d’une part car les Cathares ignoraient les cérémonies et les offrandes funéraires et n’avaient pas besoin de souterrains aux esprits.
- D’autre part les souterrains sont antérieurs aux Cathares.

- Les fouilles entreprises révèlent un usage domestique de ces souterrains, on y trouve des vestiges matériels l’attestant.

- Ce ne sont pas des souterrains refuge non plus, car ils ne sont pas dissimulés et qu’ils ne possèdent qu’un accès. Néanmoins on trouve des puits piège, et des feuillures permettant de se garder d’éventuels assaillants.


Tout prouve que ces souterrains sont utilisés de façon permanente : Ce sont des souterrains aménagés, ils assurent ainsi au XIIème siècle trois fonctions :

- Stockage :

 grains, fruits sont conservés près de l’entrée dans des silos , des réduits, ou des salles.


Eau courante.....

A tous les étages... Le puits est profond de plus de 20m.

- Habitation : particulièrement en hiver pour lutter contre le froid .

 A noter que la salle des fadets bénéficie d’une température notablement plus douce que celle des autres salles.

- Défense : de défense passive avec fermeture des accès, puits piège et pour certains souterrains du Poitou architecture militaire .





 

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !


3 commentaires:

  1. Après une petite période bien chaude au travail ce dernier temps, chauffé par un certain volcan, c'est un réel plaisir de reprendre la lecture petit à petit des blogs... et de retrouver des articles aussi fascinants que les tiens ici... ces souterrains, peut-être on pourrait s'y cacher la prochaine fois un volcan commence à cracher ???

    RépondreSupprimer
  2. Alors, ils étaient polyvalents en fait ?

    RépondreSupprimer
  3. Eh oui Owen si le volcan n'est pas trop proche ;-). D'ailleurs je retiens l'idée car ici le volcan qui risque un jour de cracher c'est la centrale de Civaux, je crois que j'vais ranger les comprimés d'iode dans les caves de Prinçay !
    Oui c'est exactement ça, ils sont polyvalents et à dominante refuge stockage ou défense. A Crissay, on trouve de petites salles avec des bancs mais pas de silo, par contre des feuillures nombreuses et des pièges !

    RépondreSupprimer