lundi 12 octobre 2009

Les Curés de Prinçay.


1657/1662 : BAUDAULT  François
1679 : DIN Paul

1662/1689 : GUIGNARD Jean

1689/1692 Curé assigné MAREIL.

1692/1706 : BRUVARD

1707/1727 : GUILLOT

1727/1739 : R.DE LA CAILLERIE. THOMAS René

1740/1775 : MARQUET François

1776/1792 : HERBAULT







Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !


10 commentaires:

  1. Mais si, mais si, on s'en occupe des curés du Bois ;-) Parfois, on lit seulement, sans poser sa griffe... Mais l'intérêt demeure ! Bise et bonne journée Lulu.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Odile ;-)
    De toutes façons, quand bien même personne ne viendrait lire, je poursuivrai la mise en ligne, c'est la sauvegarde la plus efficace. Ce travail de fourmi dérisoire doit être partagé, les données sur tous ces p'tits villages sont dramatiquement parcellaires, et trop vite perdues. Elles suscitent rarement assez d'intérêt local pour aboutir à la publication d'un recueil ou d'un livre. L'internet et Google est leur seule chance.
    Merci pour tes encouragements !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai trouvé à la "Caverne aux Livres", à Auvers sur Oise (jen raconterai l'histoire un de ces jours) un livre que le truculent libraire n'espérait sans doute pas vendre :-)) Il ignorait d'ailleurs de quelle région il s'agissait ! C'est "Pays d'Othe, au fil de la Vanne".... Prix littéraire 1979 du Conseil Général de l'Aube, quand même ;-)

    l'abbé Grossin a épluché tous les registres paroissiaux de ce canton, et l'on y retrouve les curés, les maires, les instituteurs et tous les artisans de ces villages. Ainsi que les patronymes présents dans les registres, classés par dates, et les grandes lignes des archives municipales.

    Une vraie mine qui malheureusement ne concerne mes propres ancêtres que d'assez loin. mais c'est passionnant et je ne regrette pas mon achat... à un prix dérisoire pour une fois ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Une autre remarque à propos d'internet et google... Moi je me dis au contraire que peut-être, du jour au lendemain, tous nos petits ouvrages virtuels pourraient disparaitre dans le cybergouffre, non ? Comment se prémunir contre ça (je n'ai même pas pris la précaution d'imprimer ma prose :-))) ?

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui, ton bouquin est un trésor !!
    Ici c'est l'abbé Lalanne qui a écrit la bible de Chatel' et alentours, et il cote un max...
    En fait je suis maintenant, plus intéressée par le dépouillement des registres de mon p'tit village et de ceux alentours, que par la généalogie de mes enfants. Je me dis que ce sera toujours ça de fait si un jour ce travail de fourmi trouve un écho. En attendant, lasse de frapper aux portes, je range dans mon p'tit blog, ce que j'ai griffonné dans mes p'tits cahiers, et je mets à disposition tout public.
    Le danger est grand de perdre dans son ordinateur, un disque dur qui grille... Google a les reins solides, je ne sauvegarde pas le blog, je ne sais pas faire d'ailleurs, faudrait peut-être se pencher sur la question.
    Pour imprimer maintenant tu as vu tu peux ajouter l'option en fin de message ;-)
    Bises et merci de t'occuper de mes p'tits curés ;-))

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu quelque part qu'on peut faire une version papier de son blog. Pas le temps de m'y intéresser pour le moment. Et je repousse sans cesse, pour la même raison, ce que je m'étais promis de faire : imprimer les articles, pour en garder une trace... Ca en fait du papier ! Et je n'ai pas encore pris le temps d'inclure moi aussi la fonction "imprimer"... par modestie sans doute :-))

    Il est bien sûr prudent de faire des sauvegardes sur plusiers disques durs voire plusieurs ordinateurs si on peut. Moi j'ai 3 ordis différents, qui me servent plus ou moins de sauvegarde.... Le problème est que parfois je ne sais plus quelle est la dernière version et où je l'ai mise :-))) Avec mon logiciel Hérédis, j'ai pris aussi celui qui s'appelle "généo" qui permet de faire la synchronisation d'un ordi à l'autre sans (trop) se tromper. J'aimerais bien que ça existe à l'échelle d'un disque dur tout entier !

    RépondreSupprimer
  7. Ah bon tu vois ça comme ça la p'tite imprimante ???
    Ben bravo, maint'nant si on croit que j'me la pète avec ma p'tite imprimante, on n'a pas fini les idées reçues ;-)
    Tout ça pour dépanner Canotte, pffffffffff
    Ici tout est sauvegardé très sérieusement la nuit d'un disque à l'autre, et automatiquement. Ne me demande pas comment ce n'est pas moi qui gère.
    Je travaille avec Ancestrologie, logiciel ou gratuit ou pas cher (15euros) et vraiment j'ai la flemme de changer pour mieux (à voir) et plus cher. Je ne travaille en effet que sur un ordi, c'est l'avantage et comme je suis la seule à jouer à la généalogie à la maison , l'affaire est centralisée !

    RépondreSupprimer
  8. Non, non Lulu, c'est pas du tout ça ! C'est parce que je me dis qu'il n'y a pas grand chose à imprimer peut-être sur les miens : je n'ai pas de recette miracle à proposer, ni même de recette de cuisine !

    Tiens c'est bizarre, je me suis inscrite sur les "flis" (un oeil sur Lulu) et je n'ai rien reçu... de personne d'ailleurs :-))) C'est pourquoi j'ai tardé à répondre ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Je sais bien Odile, je te taquine ;-)
    Je n'ai rien changé du tout concernant le suivi des commentaires ?
    Bises !

    RépondreSupprimer
  10. Non, il y a peut-être un bug, ou bien tous vont arriver en même temps... ce soir !

    RépondreSupprimer