vendredi 13 mars 2009

Mariage Léon Alfred Sarrazin - 1910


Mariage Léon Alfred Sarrazin

Léon Alfred Sarrazin est né à Senillé en 1885. Il est l'ainé de Georges Alfred.

Je n'ai pas plus d'information sur cette union.

Personnes identifiées : Georges-Alfred, Roger Maximilien et Joseph Sarrazin ses frères, ses parents Sarrazin Alfred et Ouvrard Marie Constance. Sans doute d'autres frères et soeurs présents.

3 commentaires:

  1. Marie Adhumeau épouse Sarrazin, sage-femme en 1893 à Availles, était donc peut-être, l'arrière grand-tante de mon mari... Et si ça s'trouve elle est sur cette photo ;-) Elle serait la belle-soeur du père du marié (Alfred Sarrazin), facilement reconnaissable à sa moustache et à son p'tit bouc et à mon avis, l'autre du même style qui est rangé derrière pourrait bien être son frère et la p'tite dame sévère à la coiffe à coté, la sage-femme, pourquoi pas... Voilà c'est pour ces p'tits délires là, pas toujours vérifiables qui rendent les p'tites balades dans le temps sympathiques, que j'aime bien la généalogie. C'est gratuit, ça sert à rien, ça prouve rien, mais ça fait toujours un bon moment de pris...

    RépondreSupprimer
  2. Oui je comprends ça ! Moi aussi je délire sur les photos anciennes, rescapées on ne sait comment, mais dont personne ne peut plus rien me dire. Ca entretient le rêve et ça ne fait de mal à personne !

    RépondreSupprimer
  3. Et pour passer d'une idée à l'autre, le blog c'est idéal. Avec un p'tit commentaire en plus, que demander d'autre ;-)
    J'ai eu de la chance de pouvoir faire parler ces photos. Il ne faut pas se décourager et parfois tenter les ressemblances, chercher les frères et soeurs sur les photos de mariage, les familles sont en général bien rangées, chacun du bon coté de son marié, ça facilite les déductions. Les frères Sarrazin, ont tous un peu la même trogne et la même petite moustache. Les soeurs c'est plus difficile. Et, à part la plus jeune, je n'ai pas leurs photos de mariage dans ma boite à trésor et je me demande bien pourquoi, étant donné que j'ai celle des quatre frères et de la plus petite des soeurs...Z'étaient p'têt fâchés... ou empêchés d'aller à la noce.

    RépondreSupprimer