mardi 13 janvier 2009

Descartes.



Je pense donc j'essuie....
la vaisselle ! C'est tous les matins pareil...

Mais voilà que j'entends dans ma radio favorite que sous prétexte de scolarité au collège des Jésuites de la Flêche dans la Sarthe, notre premier ministre sans plus de discours, souhaite s'approprier quelque temps le crâne de Descartes ! Mais en voilà des méthodes ! Descartes est à nous à Availles-en-Chatellerault où il possédait la métaierie du Perron. Il a du trouver le lieu à son goût puisqu'il choisit de s'appeler Sieur du Perron, malgré les nombreuses propriétés qui furent les siennes c'est à la douceur de vivre de ce petit coin de Poitou qu'il attacha son nom de noblesse ! Non mais !



René Descartes est le troisième enfant de Joachim Descartes, conseiller au parlement de Rennes, et de Jeanne Brochard, petite fille d'un magistrat de Poitiers. Descartes appartient donc à la noblesse de robe. Il accroche à son nom selon l'usage, celui d'une terre que possédait sa famille. Il est le sieur Du Perron "gentilhomme poitevin".

Le crâne de Descartes est au musée de l'homme à coté de celui d'un austrolopithèque .... Ben c'est comme ça ;-/

1 commentaire:

  1. Pour que l'histoire soit complète, on peut dire que Descartes appartient aussi un peu à la Touraine, puisqu'il y est né en 1596. A La Haye, qui de façon fort opportune est devenue Descartes en 1802.

    j'aime bien cette petite ville de Descartes, parce que ma copine Corinne y est orthophoniste :-))

    Et j'ai eu aussi l'occasion de visiter le palais royal de Stockholm, où Descartes serait mort (rigueurs du climat et de la vie de cour...pas très cartésien tout ça).

    RépondreSupprimer